16 mai 2022

Pourquoi investir dans une SCPI résidentielle ?

scpi-residentielle

De nos jours, les gestionnaires choisissent avec soin le bien souhaité par le potentiel acheteur, pour le joindre au portefeuille immobilier dès qu’ils disposeront des fonds nécessaires pour le faire. En contrepartie de votre investissement dans une SCPI, l’acquéreur se verra attribuer son loyer. Le montant investi fixera le montant du loyer versé (proportionnellement au nombre de parts possédées). Il est généralement versé une fois par trimestre.

Ainsi, le risque de l’investissement est fractionné entre plusieurs participants. Toutefois, le portefeuille immobilier aura une diversification géographique et architecturale (bureaux, commerces, etc.). Cette manière de faire engendrera un risque moins concentré que si l’investissement était loué avec un seul achat.

Comme la majorité des sociétés de placement immobilier investissent dans l’immobilier commercial, les bureaux et autres actifs professionnels et les rendements observés sont plus importants que ceux des propriétés résidentielles.

Les renseignements à connaître avant de se lancer dans un investissement

La SCPI (société civile de placement immobilier) n’a pas fini de séduire les investisseurs. Ce véhicule d’investissement immobilier permet d’investir dans l’immobilier en général (résidentiel, tertiaire, logistique…) par l’intermédiaire d’une société de gestion, sans avoir à s’occuper de la gestion du parc immobilier, par exemple :

  • la perception des loyers ;
  • sélection / achat / revente des biens ;
  • gestion des locataires ;
  • travaux.

Les rendements sont compris entre 3 et 8 % en moyenne. L’investisseur a également le choix puisqu’il peut acquérir des parts de SCPI fiscales supportées par un dispositif, tel que le Pinel pour bénéficier des avantages de la défiscalisation, ou bien il peut opter pour une SCPI de rendement.

Les parts des entreprises de gestion, des banques et des compagnies d’assurance sont souvent disponibles à l’achat. L’investisseur peut alors acheter ses parts au comptant ou avec un levier de crédit. Le droit d’entrée est généralement compris entre 1 000 et 10 000 euros.

Pourquoi est-il intéressant d’investir dans une SCPI résidentielle ?

Tout d’abord, il est essentiel de savoir que la rentabilité annuelle et nette des charges des meilleures SCPI, représente environ 6 %. À part le rendement favorable de l’investissement, l’achat de sociétés civiles de placement immobilier vous offre la possibilité de mettre en commun vos intérêts fonciers.

De plus, que peut-on faire de mieux ? Faut-il être propriétaire de quelques logements locatifs ou se retrouver en position de copropriétaire unique de plusieurs biens immobiliers ?

En effet, en tenant compte du fait que l’entreprise de gestion qui a constitué au préalable cette SCPI résidentielle se charge de tout, la totalité de la mission des investisseurs consiste à recevoir des distributions dans leur banque ou sur leurs livrets postaux.
Par ailleurs, de même que pour les biens fonciers en propriété exclusive, l’acquisition groupée de logements SCPI est privilégiée. Mais il est également loisible de les procurer sous la forme juridique de la propriété provisoire en démembrement.

Encore plus intéressant, le fait de posséder et disposer de parts sociales et immobilières dans une SCPI permet d’éliminer la problématique de la copropriété de votre bien réel dans la mesure où il est assez simple de diviser votre capital selon le montant relatif aux parts sociales et immobilières que vous possédez.

Finalement, à différence de l’acquisition de la location et des maisons, l’investissement dans le secteur de l’immobilier résidentiel peut nécessiter au départ plusieurs centaines de milliers d’euros. Suite à l’arrivée de fonds ou de nouveaux prêts réels, il est alors simple de procéder à l’achat effectif et gratuit de parts nouvelles de la SCPI du rendement.

Quels sont les risques de cette forme d’investissement selon la SCPI ?

Pour réussir votre investissement, vous devez utiliser la stratégie de diversification. En posant les bonnes questions, vous pouvez vous renseigner sur :

  • le type d’actifs (tertiaire, résidentiel, commercial…) ;
  • la localisation géographique.

Acheter des parts de SCPI comprenant de l’immobilier tertiaire dans une ville qui n’attire pas les entreprises est illogique. Il est aussi important de s’informer sur la nature des baux négociés entre les entreprises et la société de gestion, notamment sur l’application ou non d’un abattement sur les loyers des entreprises locataires.

Pour éviter ce genre de mauvaise surprise, les investisseurs doivent consulter le bulletin hebdomadaire de la société de gestion, qui regroupe l’ensemble de ces informations, ou se procurer le rapport annuel de gestion de la SCPI. Ce document offre des informations importantes sur les réserves de la société de gestion et les futurs projets de construction.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.